Comment soulager une douleur dentaire : les solutions les plus efficaces

Comment apaiser une douleur dentaire ?

Les douleurs dentaires ne sont jamais très agréables. En effet, une dent ou vos gencives peut vous faire atrocement souffrir, sans qu’il ne soit pour autant possible pour vous de consulter votre dentiste dans la journée.

S’il faut bien garder à l’esprit qu’un rendez-vous chez un spécialiste est le seul moyen de déterminer avec précision l’origine et la solution pour soulager une douleur dentaire, il existe plusieurs méthodes qui vous permettront de l’atténuer en attendant de pouvoir vous rendre chez un professionnel.

Quand consulter ?

Les douleurs dentaires sont toujours impressionnantes. Très aiguë, elles peuvent être au mieux désagréable et vous gêner pendant la mastication, ou au pire vous paralyser et s’accompagner de maux de tête. Si elles sont parfois le signe d’une infection dentaire qui peut être plus ou moins grave si elle n’est pas prise à temps (avec parfois la possibilité de devoir arracher votre dent), elle peut aussi être bénigne. Dans tous les cas, il est toujours préférable de vous tourner vers votre dentiste. Et notamment si :

Quelle sont les techniques pour soulager une douleur de dent?

  • elle est apparue après une intervention de votre dentiste ou suite à une chimiothérapie/ la prise de corticoïdes ;
  • votre douleur a une intensité variable et est parfois très intense ;
  • vous observez des rougeurs ou un gonflement au niveau de votre gencive (signe d’une inflammation) ;
  • la douleur dentaire s’accompagne d’une fièvre ;
  • vous présentez des risques de complication en raison d’une autre pathologie comme une maladie cardiaque, du diabète, ou parce que vous êtes enceinte.

Faut-il s’essayer à l’automédication ?

Vous le savez certainement déjà si vous lisez cet article, les dentistes sont souvent débordés de travail. Et vous n’aurez pas toujours la possibilité de vous ruer dans un cabinet dentaire à la moindre douleur.

Le premier réflexe à avoir si vous vous trouvez dans cette situation, et d’autant plus si vous souffrez d’une rage de dent qui peut transformer votre vie en un véritable calvaire, est de vous tourner vers un autre professionnel de la santé. A savoir votre pharmacien. Ce dernier pourra en effet vous conseiller l’auto-médication, jusqu’à ce que vous puissiez vous rendre chez un spécialiste.

Il convient cependant de rester prudent en la matière, pour éviter d’aggraver les choses et d’éventuels effets secondaires. Suivez donc les principes de précaution suivants, à savoir :

  • toujours commencer par prendre rendez-vous chez votre dentiste, car une douleur dentaire peut cacher un problème plus grave et nécessite un traitement approprié ;
  • même si vous pensez que votre douleur dentaire découle d’un problème que vous avez déjà rencontré, ne soyez pas tenté de prendre un ancien traitement. De plus, assurez-vous toujours que le médicament que vous comptez ingéré n’est pas périmé ;
  • en cas de doute, demandez toujours son avis à un pharmacien, qui saura vous conseiller ;
  • pensez à bien lire la notice du traitement que vous souhaitez prendre. Vous pouvez en effet présenter des risques d’allergie à l’un de ses composants. Vérifiez également la liste des effets secondaires. Vous pourrez ainsi avoir la bonne réaction si l’un d’entre eux se manifeste ;
  • respectez toujours scrupuleusement la posologie (et le dosage) indiquée. Pris en des quantités trop importantes, vous risquez d’expérimenter les effets indésirables d’un surdosage ;
  • si votre douleur est de plus en plus forte et qu’elle s’accompagne d’autres symptômes (comme de la fièvre ou des vomissements), prenez rendez-vous chez un médecin de toute urgence.

Les meilleures solutions naturelles pour soulager une douleur dentaire

En cas de douleur dentaire sporadique ou légère, il existe des remèdes naturels qui vous permettront d’atténuer la gêne et la sensation douloureuse.

Le froid

Le froid est de manière générale un très bon anesthésiant. Vous pouvez en effet vous préparer une poche de glace maison en glissant des glaçons dans un gant de toilette. Placez-le ensuite sur votre joue en attendant que la douleur s’estompe.

Cependant, la glace ne fonctionnera pas sur toutes les douleurs. Elle est par exemple complètement inefficace en cas de carie, et pourrait même aggraver vos symptômes. Dans tous les cas, vous ne perdez rien à essayer, à condition de procéder avec précaution. Commencez par l’appliquer quelques secondes, et voyez si la douleur revient une fois que vous l’aurez enlevé.

Commencez également par appliquer un glaçon enveloppé dans du plastique ou un linge très fin. Puis déposez-le au niveau de la dent qui vous fait mal, à l’intérieur de votre bouche Attendez une dizaine de minute jusqu’à ce que la douleur soit anesthésiée. Si le contact direct de la glace sur votre bouche est trop douloureux, vous pourrez cette-fois opter pour la poche à l’extérieur de votre joue.

Dans le cas où la sensation serait beaucoup trop douloureuse, une compresse légèrement humidifiée sur la joue ou directement au niveau de votre gencive pourra vous soulager. Autre option, le sachet de thé, riche en tanins, qui permettra de contrer l’inflammation et de résorber un oedème. Vous pouvez l’appliquer froid, ou chaud, car la chaleur peut également soulager une douleur dentaire.

L’huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle est un autre très bon moyen de soulager une douleur dentaire. Si elle peut légèrement vous picoter à la première application, elle vous permettra de calmer la douleur et aura également un effet antibactériens. Pour en bénéficier, il suffit d’en tamponner légèrement sur la dent qui vous fait mal. Diluez-la légèrement dans un peu d’eau avant de l’appliquer sur votre dent si le picotement est trop prononcé.

Comment soulager une rage de dent ?

L’huile essentielle de girofle doit ses propriétés anesthésiantes et antibactériennes à sa teneur en eugénol, qui agit comme un anesthésique local. De nombreuses études ont d’ailleurs prouvé son efficacité. A condition de l’utiliser avec parcimonie, car elle peut aussi provoquer des irritations. Attention de plus a son caractère toxique et éviter de l’ingérer, en tout cas en trop grandes quantités.

Autre alternative, utiliser le clou de girofle entier pour apaiser des maux de dents. Il vous suffit de le mettre dans votre bouche en le laissant se ramollir naturellement au contact de votre salive. Vous pouvez également l’écraser légèrement avec vos molaires pour que s’en libère son huile naturelle. Pour plus d’efficacité, laissez le clou agir pendant environ 30 minutes.

Le gingembre et le piment de Cayenne

Une pâte à base de gingembre (en poudre) et de piment de Cayenne peut également vous aider à soulager votre douleur dentaire. Ces deux ingrédients, dilués dans un peu d’eau vous permettront en effet de limiter un mal de dent de manière temporaire, mais aussi de réduire une inflammation de la gencive. Pour cela, il suffit d’appliquer cette pâte sur un tampon, en évitant le contact direct qui peut provoquer une irritation supplémentaire.

L’ Infusion de myrrhe

L’infusion de myrrhe, utilisée sous forme de bain de bouche, pourra également anesthésier votre douleur dentaire. Ses propriétés astringentes vont avoir un effet anti-inflammatoire, mais aussi anti-bactérien. Pour la préparer, il suffit de faire revenir une cuillère à café de poudre de myrrhe dans 2 tasse d’eau pendant une demi-heure. Après avoir attendu qu’elle ait refroidi, il vous suffira de la boire 5 à 6 fois par jour pour vous rincer la bouche. Effet garanti !

La menthe poivrée

Préparée également sous forme d’infusion, la menthe poivrée est un excellent anesthésiant naturel. Il vous suffira d’en faire infuser une poignée de feuilles séchées dans de l’eau bouillante avant de l’utiliser pour vous rincer la bouche. Vous pouvez répéter ce traitement jusqu’à ce que votre dentiste puisse vous recevoir.

L’eau oxygénée

L’eau oxygénée a des propriétés antibactériennes très intéressantes lorsque l’on veut se débarrasser d’une douleur dentaire. Vous pouvez l’utiliser, à condition qu’elle soit à 3 %, pour vous rincer la bouche. Elle est recommandée si votre mal de dent s’accompagne de fièvres. Mais aussi si vous avez un goût désagréable dans votre bouche, des symptômes qui laissent penser que votre dent est infectée.

Il ne s’agit bien sûr que d’une mesure provisoire en attendant de pouvoir être reçu par votre dentiste. N’oubliez pas non plus de bien recracher l’eau oxygénée, puis de vous rincer la bouche avec de l’eau claire.

Autre alternative, l’eau salée qui sera elle aussi efficace sous forme de bain de bouche. Gardez-la en bouche pendant 30 secondes avant de la recracher. Elle vous permettra de désinfecter votre dent douloureuse et de réduire l’inflammation. Répétez autant de fois que nécessaire.

Les dentifrices naturels

Les dentifrices naturels sont également un bon moyen de soulager une dentition sensible. Ils sont particulièrement efficaces sur des gencives ayant tendance à se rétracter et peut soulager une douleur provoquée par l’absorption d’un aliment trop chaud ou trop froid, généralement localisée à la racine de votre dent. Un dentifrice naturel vous permettra de soigner votre dentine qui se trouve sous l’émail. Très sensible, elle peut être à l’origine de votre sensation douloureuse.

La brosse à dents à poils souples

Vos dents peuvent également vous faire mal en raison d’une gingivite ou de saignements. Ces derniers sont souvent provoqués par un brossage des dents trop agressif, et en particulier suite à l’usage d’une brosse à dents aux poils trop rigides. Préférez un modèle plus souple, qui permettra de nettoyer vos dents en douceur sans pour autant endommager vos gencives.

L’acupression

Pour finir, l’acupression peut être particulièrement efficace pour soulager une douleur dentaire. Elle permettra de libérer des endorphines, associées à la sensation de bien être et qui auront donc une action anesthésiante. Pour la réaliser à la maison, il suffit d’appuyer avec votre pouce et votre index sur la partie de votre dentition qui vous fait mal. Attendez ensuite pendant une ou deux minutes jusqu’à ce que la douleur s’atténue. Attention cependant, car elle ne peut être pratiquée par les femmes enceintes.

Soulager douleur dentaire : quelles sont les meilleures solutions naturelles.

Et les anti-inflammatoires ?

Bien sûr, le moyen le plus sûr pour soulager une douleur dentaire peut être d’avoir recours à un traitement médical. Les plus connus sont ceux issus de l’allopathie, que vous pourrez vous procurer en pharmacie. Vous avez de manière générale plusieurs options :

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ou AINS), qui font plus généralement partie de la grande famille des antidouleurs. C’est certainement la solution la mieux adaptée, puisqu’elle est en vente libre en pharmacie (comme pour l’Ibuprofène, par exemple), et existe en plusieurs concentration (200 ou 400 mg). Choisissez cependant bien une version et un dosage adaptée à votre âge et votre poids, en demandant conseil à votre pharmacien.
  • Les antidouleurs classiques comme l’aspirine ou le paracétamol. Dans ce cas, il faudra cependant respecter un dosage plus strict, et ne pas dépasser les 3 grammes par jour. Attention également à ne pas l’associer avec un AINS.
  • Les traitements locaux. Ils vous permettront de cibler et traiter la douleur. Vous pouvez opter pour un anesthésiant local comme le Dentobaume (qui peut même être utilisé pour les enfants de moins de 10 ans). Attention cependant à ne pas en abuser car il peut éviter que votre nourriture ne se bloque dans vos voies aériennes.
  • Les bains de bouche (comme l’Hextril), qui vont soulager la douleur dentaire et désinfecter votre bouche ;

Gardez cependant bien à l’esprit que ces solutions sont uniquement dédiées à soulager votre douleur, et non pas à soigner son origine. Elles ne sont donc en aucun cas une option remplaçant un rendez-vous chez le dentiste, qui reste bien sûr indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *